<div class="wrapTestimonials"> <div class="leftMM"> <img alt="" src="http://teak-sea.com/wp-content/uploads/2011/07/agSteers1.jpg" style="width: 158px; height: 182px;" /> <img alt="" src="http://teak-sea.com/wp-content/uploads/2011/07/agSteers2.jpg" style="width: 158px; height: 181px;" /></div> <h3> Fran&ccedil;ois et Guillaume <strong>Steers</strong></h3> <h4> Guadeloupe - France</h4> <p> La technique reine en Guadeloupe est l&#39;agachon profond au del&agrave; des 25m sur les tombants de la barri&egrave;re de corail effondr&eacute;e. Ces zones sont le plus souvent accessibles &agrave; la palme mais les plus belles cayes n&eacute;cessitent un bateau.<br /> Les conditions de p&ecirc;che en c&ocirc;te au vent, la plus sauvage, sont souvent difficiles, mais les plus beaux poissons sont l&agrave; bas. Les sardes (lutjanus analis) et thazards (scombreromorus cavalla) sont les poissons les plus recherch&eacute;s tant pour leur p&ecirc;che que pour leur chair. Leur poids se situe entre 5 et 15 Kg.<br /> Le courant et la profondeur n&eacute;cessitent un fusil &agrave; la fois maniable et puissant, le Pal 110 est donc l&#39;arme id&eacute;ale pour les eaux guadeloup&eacute;ennes. L&#39;id&eacute;al &eacute;tant de le motoriser avec deux sandows de 17,5mm et un moulinet avec 80m de drisse.<br /> La p&ecirc;che est possible toute l&#39;ann&eacute;e avec des p&eacute;riodes un peu plus int&eacute;ressante en mai/juin et sept/octobre.<br /> <br /> D&eacute;s le mois de d&eacute;cembre, les eaux se refroidissent et les p&eacute;lagiques se rapprochent. D&#39;abord les thons jaunes et les wahoos, puis les marlins bleus autour des f&ecirc;tes de fin d&#39;ann&eacute;e et pour finir de f&eacute;vrier &agrave; mai les mahi mahi. C&#39;est &agrave; cette p&eacute;riode que j&#39;organise le Karuk&eacute;ra Blue Tour afin de d&eacute;velopper le Blue Water Hunting aux Antilles. Cette p&ecirc;che n&#39;&eacute;tant que tr&egrave;s peu connue et pratiqu&eacute;e. A propos des p&eacute;lagiques, l&#39;espadon voilier est tr&egrave;s rare en Guadeloupe et les gros wahoos sont plus pr&eacute;sent sur des tombants de 60m qu&#39;au large sur DCP o&ugrave; seuls des petits sp&eacute;cimens de 10Kg sont p&ecirc;ch&eacute;s.<br /> Les records de Gwada sont pour l&#39;instant un Marlin de 75Kg, un voilier de 21Kg, un wahoo de 39Kg et un mahi mahi de 18kg.<br /> Pour cette p&ecirc;che , apr&egrave;s en avoir longtemps parler avec Teak Sea afin de mettre au point un prototype, je recherchais un fusil maniable pour la p&ecirc;che sur DCP. En effet cette technique de p&ecirc;che n&eacute;cessite rapidit&eacute; de mise en place, maniabilit&eacute; et puissance.</p> <p> <br /> L&#39;arme id&eacute;ale est pour le moi le 125 T8 avec moulinet g&eacute;ant garni de 200m de drisse. Elle permet de r&eacute;aliser des tirs &agrave; la vol&eacute;e sur les petits thons , mahi mahi et Wahoo.<br /> En configuration p&ecirc;che, je laisse toujours dans le bateau, une bou&eacute;e avec un bungee de 5m pr&ecirc;t &agrave; &ecirc;tre attach&eacute;e par une agrafe rapide au fusil si tr&egrave;s gros poisson. Mais pour moi avec 150m ou plus de drisse derri&egrave;re lui, la r&eacute;sistance oppos&eacute;e au poisson est d&eacute;j&agrave; &eacute;norme et tr&egrave;s progressive.<br /> Bien s&ucirc;r en pleine p&eacute;riode du marlin , j&#39;utilise un gros fusil BWH avec train de bou&eacute;e classique en esp&eacute;rant une fen&ecirc;tre de tir.</p> </div>