Nouvelle vidéo :
Amérique centrale

L’Azimuth T8, la “bûche” pour les initiés, a encore frappé cet hiver en Amérique Centrale ! Avec une camera en tête du fusil, sous le réhausseur gauche, vous êtes aux premières loges de l’action. On y démontre l’importance et l’efficacité de l’impact d’un harpon lourd et de gros calibre (8mm), qui, en neutralisant les grosses pièces, évite les complications liées au courant ou à la structure au fond.
Réalisation de la Video : Etienne “Moon”, au top bien sûr…

Panama christmas 2013 from Moon on Vimeo.

Nouveauté :
HYPERION


Il a un air d’IKAN et de T8, une dégaine d’Azimuth… Il est un peu tout cela à la fois!


Hyperion a été imaginé pour gagner de la portée par rapport à Azimuth, tout en conservant une maniabilité suffisante pour pouvoir chasser technique (exemple en méditerranée) et une précision adaptée à des poissons ne dépassant pas quelques kilos, comme le denti, la badèche, le mérou…
Hyperion se positionne ainsi entre Azimuth et Azimuth T8, ce dernier confirmant sa vocation chasse tropicale avec gros impact, Hyperion étant alors plutôt destiné à la chasse de poissons très distants.
Pour atteindre cet objectif ambitieux, Hyperion bénéficie du mécanisme inversé de l'IKAN, et est optimisé pour le harpon de 7,5mm Pathos, très pénétrant avec ses deux ardillons intégrés, plus léger que le harpon de 8mm mais suffisamment rigide pour conserver une trajectoire plus rectiligne et donc une meilleure précision avec 4 sandows qu’avec un harpon de 7 ou 7,2mm.


Pour une distance poignet – extrémité du fût identique, le gain de portée d'Hyperion 135 par rapport à Azimuth 125 est supérieur à 1m sur un poisson de 5kg, ce qui est significatif. Hyperion tient aussi de l'IKAN par sa coupe assez aplatie, facilitant le déplacement latéral. Compact et aplati, il se manipule ainsi aisément à la coulée et à l’agachon. Il est doté de la poignée arrière classique ambidextre de l’Azimuth, ce qui minimise le recul et garantit confort et précision aux droitiers comme aux gauchers.
Sa masse nu (2.7kg environ) est intermédiaire entre Azimuth (2.2kg) et Azimuth T8 (3.3kg) et il est motorisé par 4 sandows de 14mm faciles à armer et assurant un tir fluide et onctueux. Hyperion est équipé par défaut du moulinet large d'Azimuth mais peut recevoir le moulinet XL grâce à la platine polyvalente des Azimuth. Il peut également être monté en liaison directe (breakaway) pour la chasse dans le bleu.
Hyperion est doté de réhausseurs antérieurs amovibles facilitant la visée et l'implantation de caméras sportives à l'avant du fusil, permettant des prises de vues spectaculaires… Le contrepoids avant permet de conserver un équilibrage parfait avec ou sans réhausseurs, le contrepoids central permettant d’utiliser un harpon de 8mm. Hyperion est proposé à ce jour en 125 (harpon de 160cm), très maniable, et 135 (harpon de 170cm) pour une portée maximale.
Quelques exemplaires de présérie ont été diffusés en 2013 dans le cercle proche des ambassadeurs puis après mise au point des derniers détails les premiers exemplaires sont parvenus auprès de nos revendeurs spécialisés (Pyrénées Plongées, Au Vieux Campeur…).
La mise au point du mécanisme inversé ayant été réalisée sur IKAN, les corrections aux prototypes ont été peu nombreuses et Hyperion se veut être l’alternative fiable, simple et performante aux doubles rollers et aux pneumatiques pour les chasseurs extrêmes.
Pour surprendre les dentis, les lutjans farouches ou encore wahoos et bécunes au-delà de leur limite de sécurité actuelle : Hyperion
Plus de photos :

BEAM
Nouvelle version

Le Beam est lancé depuis plus de trois ans…et il a bien évolué depuis ! Tout d’abord la raideur initiale du mécanisme a été corrigée par une évolution du profil des pièces internes du mécanisme inversé. Ensuite, le ressort de rappel a été changé pour améliorer le verrouillage du harpon. La pièce déportant le fil à l’avant a également été changée pour plus de robustesse, et enfin, changement le plus complexe, le pince-fil a été intégré comme dans IKAN. Beam est désormais arrivé au niveau de fiabilité des TEAK SEA classiques. Ce qu’il offre en plus ? Sa maniabilité incroyable, qui le rend incontournable dans toutes les mers ! Après avoir semé la désolation en Bretagne et Normandie, Beam a conquis également les chasseurs méditerranéens, en 85 dans les eaux troubles ou brassées, en 105 pour la chasse légère en eau claire.   Témoignage de J-P Lorenzi, Ambassadeur en Corse : “TEAKSEA était pour moi une marque de fusils bois prestigieux, très reconnue pour les fusils de grande taille acceptant plusieurs sandows essentiellement destinés à l’agachon ou à la coulée dans le bleu sur de gros pélagiques… mais TEAKSEA c’est aussi de superbes fusils standard en os de seiche comme le modèle Beam : C’est un fusil que j’utilise en Corse pour chasser le poisson de taille moyenne comme le corb (plus maintenant), le loup, la dorade, les petits dentis, les sars...... J’ai dans les mains depuis la fin de l’été 2013 un Beam 85 mécanisme inversé qui m’apporte une maniabilité améliorée par rapport à un 85 classique mais surtout une polyvalence incroyable ! J’ai monté ce fusil de toutes les façons possibles et imaginable… je trouve qu’avec un montage simple (sandows de 16 mm circulaire avec sa flèche d’origine de 6 mm ) BEAM 85 reste un super fusil pour pratiquer la pêche a trou sur sars, corbs, chapons ..... l'avantage de ce petit bijou c’est que en lui redonnant sa configuration d’origine (double sandows de 14 mm circulaire) ce fusil devient une vraie arme d’agachon dans une eau sale de méditerranée après un coup de vent pour chasser loups et dorade par exemple .....” Témoignage de A. Piro, Ambassadeur à Antibes : “Pour moi, le BEAM est de tous les TEAK SEA le modèle le plus réussi. Du sar à la Pélamide, sa maniabilité et sa précision permettent tous les coups…Greg (son binôme) ne peut plus s’en passer !”

BEAM
Nouvelle version

Le Beam est lancé depuis plus de trois ans…et il a bien évolué depuis ! Tout d’abord la raideur initiale du mécanisme a été corrigée par une évolution du profil des pièces internes du mécanisme inversé. Ensuite, le ressort de rappel a été changé pour améliorer le verrouillage du harpon. La pièce déportant le fil à l’avant a également été changée pour plus de robustesse, et enfin, changement le plus complexe, le pince-fil a été intégré comme dans IKAN. Beam est désormais arrivé au niveau de fiabilité des TEAK SEA classiques. Ce qu’il offre en plus ? Sa maniabilité incroyable, qui le rend incontournable dans toutes les mers ! Après avoir semé la désolation en Bretagne et Normandie, Beam a conquis également les chasseurs méditerranéens, en 85 dans les eaux troubles ou brassées, en 105 pour la chasse légère en eau claire.   Témoignage de J-P Lorenzi, Ambassadeur en Corse : “TEAKSEA était pour moi une marque de fusils bois prestigieux, très reconnue pour les fusils de grande taille acceptant plusieurs sandows essentiellement destinés à l’agachon ou à la coulée dans le bleu sur de gros pélagiques… mais TEAKSEA c’est aussi de superbes fusils standard en os de seiche comme le modèle Beam : C’est un fusil que j’utilise en Corse pour chasser le poisson de taille moyenne comme le corb (plus maintenant), le loup, la dorade, les petits dentis, les sars...... J’ai dans les mains depuis la fin de l’été 2013 un Beam 85 mécanisme inversé qui m’apporte une maniabilité améliorée par rapport à un 85 classique mais surtout une polyvalence incroyable ! J’ai monté ce fusil de toutes les façons possibles et imaginable… je trouve qu’avec un montage simple (sandows de 16 mm circulaire avec sa flèche d’origine de 6 mm ) BEAM 85 reste un super fusil pour pratiquer la pêche a trou sur sars, corbs, chapons ..... l'avantage de ce petit bijou c’est que en lui redonnant sa configuration d’origine (double sandows de 14 mm circulaire) ce fusil devient une vraie arme d’agachon dans une eau sale de méditerranée après un coup de vent pour chasser loups et dorade par exemple .....” Témoignage de A. Piro, Ambassadeur à Antibes : “Pour moi, le BEAM est de tous les TEAK SEA le modèle le plus réussi. Du sar à la Pélamide, sa maniabilité et sa précision permettent tous les coups…Greg (son binôme) ne peut plus s’en passer !”