Nouveaux distributeurs


Deux nouveaux distributeurs dans le Pacifique sud viennent de s'ajouter à notre liste de partenaires:

Nouméa - Nouvelle Calédonie

Nous avons le plaisir de vous annoncer que Teak Sea Ltd a comme distributeur exclusif en Nouvelle Calédonie le magasin Scubaloisirs. Vous y trouverez l'ensemble de la gamme Teak Sea.

Papeete - Polynésie Française

Nous avons le plaisir de vous annoncer que Teak Sea Ltd a comme distributeur exclusif en Polynésie Française le magasin Sin Tung Hing Marine. Vous y trouverez l'ensemble de la gamme Teak Sea.

Les records 2015

Voici les diplômes des records 2015 décernés à nos valeureux chasseurs.

Vidéo du tirage au sort record Teak Sea 2015





















Les
Records

Pourquoi des records ?
La prise d’un grand poisson peut être due au hasard, être le fruit d’une quête, ou être le résultat d’une pratique systématique au meilleur niveau. Dans tous les cas, il s’agit d’être au bon endroit, au bon moment et de pouvoir tirer parti de l’opportunité. Et l’arme peut faire la différence. Quête de l’excellence, pratique au plus haut niveau, sens de l’opportunité, c’est l’esprit même de la chasse sous-marine, l’esprit de TEAK SEA. Par ailleurs, dans une perspective à plus long terme, garder la mémoire des records peut s’avérer un indicateur de l’évolution de la population de grands specimens. La table des records TEAK SEA permet de juger du caractère exceptionnel d’une prise, avec comme comparaison les records IBSRC/IUSA ou IGFA. Les prises de grandes tailles non homologuées seront aussi tabulées pour information en tant que prises remarquables. Avec treize ans d’histoire, les TEAK SEA ont déjà à leur actif de nombreuses prises prestigieuses, comme en témoigne le tableau de records et prises remarquables 2013. Avant même la naissance officielle de Teak Sea en 2000, Manolis Peristeris en a eu plusieurs à son actif avec son arme fétiche, la première version de l’Azimuth 120. Il mérite un tableau à lui seul. Mais ce sont des prises du siècle dernier, déjà une autre époque. Ces records tiendront-ils ? A vous de jouer !
Conditions d’homologation Un record TEAK SEA nécessite : • D’avoir été capturé avec une arbalète TEAK SEA, dont le modèle et la provenance (revendeur) seront indiquées, et le cas échéant le numéro de série communiqué. • Que l’arbalète TEAK SEA ait été la première arme à avoir touché le poisson (un poisson tiré avec une arbalète d’une autre marque et doublé avec un TEAK SEA ne sera pas éligible) • Que la prise soit dûment photographiée et pesée avec mise en évidence de l’arme de la capture. Une mesure de la longueur totale et du tour de taille sera également appréciée. • Que le poids de la prise excède de 2% le record précédent (ex. si un record est à 8kg, il faut 8*2%= 0,16kg soit 160g de plus pour valider le nouveau record. Une pesée filmée sera fortement appréciée, avec le zéro clairement visible. • Une prise à +/-2% du record précédent sera un record à égalité et sera éligible au tirage au sort. • Un témoin. • Un récit des conditions de la prise. Les conditions de validité de la prise sont celles indiquées dans le règlement de l’IBSRC, en particulier : • Pas de chasse à la lampe • Pas de chasse en zones protégées ou interdites • Pas d’utilisation de filet ou de corde etc… La soumission des dossiers se fera préférablement via l’ambassadeur TEAK SEA le plus proche, ou directement auprès de TEAK SEA via l’adresse mail du site.
Concours TEAK SEA Pour encourager la constitution dans le long terme du tableau des records, TEAK SEA mettra en jeu tous les ans au minimum un fusil. Un tirage au sort sera organisé entre tous les chasseurs ayant obtenu un record TEAK SEA. Sauf instructions contraires, l’année de soumission finira le 31 décembre au coucher de soleil local et commencera le 1er janvier au lever de soleil local. Le règlement est le suivant : 1. Toute personne suspectée d’avoir fraudé pourra être exclue définitivement du tirage au sort TEAK SEA. 2. Toute prise de record dûment photographiée sous l’eau ou dans l’eau avec le fusil Teak Sea de l’exploit comptera double dans le tirage au sort. 3. Toute prise de record filmée comptera triple dans le tirage au sort (non cumulable avec la photo dans l’eau). 4. Des prises ne remplissant pas tous les critères peuvent être rapportées, photos à l’appui, et seront prises en compte comme prises remarquables, mais ne pourront être prises en compte dans le tirage au sort. 5. Le tirage au sort après l’évaluation des dossiers de records de l’année calendaire passée et son résultat mis en ligne sur le site de TEAK SEA. 6. La dernière date de soumission des dossiers de records est le 31 janvier de l’année suivant l’année de la prise. 7. Toute prise homologuée record du monde IBSRC/IUSA aura automatiquement un fusil en cadeau. 8. Toute prise exceptionnelle effectuée dans les conditions décrites ci-dessus d’une espèce initialement absente de la table peut être proposée à TEAK SEA, qui décidera de l’inclure ou pas dans la liste de records éligibles. Lancement des records Pour la première année, 3 fusils du choix de TEAK SEA seront mis en jeu. Au-delà des règles générales énoncées, le poisson devra dépasser la taille initiale indiquée dans le tableau des records, généralement égale à la moitié du poids IBSRC et à défaut IGFA. Angelo Germidis Président TEAK SEA Ltd
Consultez les fiches des records Cliquez sur les images pour afficher le PDF
Records 2013:
Records 2012:
Records perso Manolis Peristetis:

Nouvelle vidéo :
Amérique centrale

L’Azimuth T8, la “bûche” pour les initiés, a encore frappé cet hiver en Amérique Centrale ! Avec une camera en tête du fusil, sous le réhausseur gauche, vous êtes aux premières loges de l’action. On y démontre l’importance et l’efficacité de l’impact d’un harpon lourd et de gros calibre (8mm), qui, en neutralisant les grosses pièces, évite les complications liées au courant ou à la structure au fond.
Réalisation de la Video : Etienne “Moon”, au top bien sûr…

Panama christmas 2013 from Moon on Vimeo.

Nouveauté :
HYPERION


Il a un air d’IKAN et de T8, une dégaine d’Azimuth… Il est un peu tout cela à la fois!


Hyperion a été imaginé pour gagner de la portée par rapport à Azimuth, tout en conservant une maniabilité suffisante pour pouvoir chasser technique (exemple en méditerranée) et une précision adaptée à des poissons ne dépassant pas quelques kilos, comme le denti, la badèche, le mérou…
Hyperion se positionne ainsi entre Azimuth et Azimuth T8, ce dernier confirmant sa vocation chasse tropicale avec gros impact, Hyperion étant alors plutôt destiné à la chasse de poissons très distants.
Pour atteindre cet objectif ambitieux, Hyperion bénéficie du mécanisme inversé de l'IKAN, et est optimisé pour le harpon de 7,5mm Pathos, très pénétrant avec ses deux ardillons intégrés, plus léger que le harpon de 8mm mais suffisamment rigide pour conserver une trajectoire plus rectiligne et donc une meilleure précision avec 4 sandows qu’avec un harpon de 7 ou 7,2mm.


Pour une distance poignet – extrémité du fût identique, le gain de portée d'Hyperion 135 par rapport à Azimuth 125 est supérieur à 1m sur un poisson de 5kg, ce qui est significatif. Hyperion tient aussi de l'IKAN par sa coupe assez aplatie, facilitant le déplacement latéral. Compact et aplati, il se manipule ainsi aisément à la coulée et à l’agachon. Il est doté de la poignée arrière classique ambidextre de l’Azimuth, ce qui minimise le recul et garantit confort et précision aux droitiers comme aux gauchers.
Sa masse nu (2.7kg environ) est intermédiaire entre Azimuth (2.2kg) et Azimuth T8 (3.3kg) et il est motorisé par 4 sandows de 14mm faciles à armer et assurant un tir fluide et onctueux. Hyperion est équipé par défaut du moulinet large d'Azimuth mais peut recevoir le moulinet XL grâce à la platine polyvalente des Azimuth. Il peut également être monté en liaison directe (breakaway) pour la chasse dans le bleu.
Hyperion est doté de réhausseurs antérieurs amovibles facilitant la visée et l'implantation de caméras sportives à l'avant du fusil, permettant des prises de vues spectaculaires… Le contrepoids avant permet de conserver un équilibrage parfait avec ou sans réhausseurs, le contrepoids central permettant d’utiliser un harpon de 8mm. Hyperion est proposé à ce jour en 125 (harpon de 160cm), très maniable, et 135 (harpon de 170cm) pour une portée maximale.
Quelques exemplaires de présérie ont été diffusés en 2013 dans le cercle proche des ambassadeurs puis après mise au point des derniers détails les premiers exemplaires sont parvenus auprès de nos revendeurs spécialisés (Pyrénées Plongées, Au Vieux Campeur…).
La mise au point du mécanisme inversé ayant été réalisée sur IKAN, les corrections aux prototypes ont été peu nombreuses et Hyperion se veut être l’alternative fiable, simple et performante aux doubles rollers et aux pneumatiques pour les chasseurs extrêmes.
Pour surprendre les dentis, les lutjans farouches ou encore wahoos et bécunes au-delà de leur limite de sécurité actuelle : Hyperion
Plus de photos :

BEAM
Nouvelle version

Le Beam est lancé depuis plus de trois ans…et il a bien évolué depuis ! Tout d’abord la raideur initiale du mécanisme a été corrigée par une évolution du profil des pièces internes du mécanisme inversé. Ensuite, le ressort de rappel a été changé pour améliorer le verrouillage du harpon. La pièce déportant le fil à l’avant a également été changée pour plus de robustesse, et enfin, changement le plus complexe, le pince-fil a été intégré comme dans IKAN. Beam est désormais arrivé au niveau de fiabilité des TEAK SEA classiques. Ce qu’il offre en plus ? Sa maniabilité incroyable, qui le rend incontournable dans toutes les mers ! Après avoir semé la désolation en Bretagne et Normandie, Beam a conquis également les chasseurs méditerranéens, en 85 dans les eaux troubles ou brassées, en 105 pour la chasse légère en eau claire.   Témoignage de J-P Lorenzi, Ambassadeur en Corse : “TEAKSEA était pour moi une marque de fusils bois prestigieux, très reconnue pour les fusils de grande taille acceptant plusieurs sandows essentiellement destinés à l’agachon ou à la coulée dans le bleu sur de gros pélagiques… mais TEAKSEA c’est aussi de superbes fusils standard en os de seiche comme le modèle Beam : C’est un fusil que j’utilise en Corse pour chasser le poisson de taille moyenne comme le corb (plus maintenant), le loup, la dorade, les petits dentis, les sars...... J’ai dans les mains depuis la fin de l’été 2013 un Beam 85 mécanisme inversé qui m’apporte une maniabilité améliorée par rapport à un 85 classique mais surtout une polyvalence incroyable ! J’ai monté ce fusil de toutes les façons possibles et imaginable… je trouve qu’avec un montage simple (sandows de 16 mm circulaire avec sa flèche d’origine de 6 mm ) BEAM 85 reste un super fusil pour pratiquer la pêche a trou sur sars, corbs, chapons ..... l'avantage de ce petit bijou c’est que en lui redonnant sa configuration d’origine (double sandows de 14 mm circulaire) ce fusil devient une vraie arme d’agachon dans une eau sale de méditerranée après un coup de vent pour chasser loups et dorade par exemple .....” Témoignage de A. Piro, Ambassadeur à Antibes : “Pour moi, le BEAM est de tous les TEAK SEA le modèle le plus réussi. Du sar à la Pélamide, sa maniabilité et sa précision permettent tous les coups…Greg (son binôme) ne peut plus s’en passer !”

BEAM
Nouvelle version

Le Beam est lancé depuis plus de trois ans…et il a bien évolué depuis ! Tout d’abord la raideur initiale du mécanisme a été corrigée par une évolution du profil des pièces internes du mécanisme inversé. Ensuite, le ressort de rappel a été changé pour améliorer le verrouillage du harpon. La pièce déportant le fil à l’avant a également été changée pour plus de robustesse, et enfin, changement le plus complexe, le pince-fil a été intégré comme dans IKAN. Beam est désormais arrivé au niveau de fiabilité des TEAK SEA classiques. Ce qu’il offre en plus ? Sa maniabilité incroyable, qui le rend incontournable dans toutes les mers ! Après avoir semé la désolation en Bretagne et Normandie, Beam a conquis également les chasseurs méditerranéens, en 85 dans les eaux troubles ou brassées, en 105 pour la chasse légère en eau claire.   Témoignage de J-P Lorenzi, Ambassadeur en Corse : “TEAKSEA était pour moi une marque de fusils bois prestigieux, très reconnue pour les fusils de grande taille acceptant plusieurs sandows essentiellement destinés à l’agachon ou à la coulée dans le bleu sur de gros pélagiques… mais TEAKSEA c’est aussi de superbes fusils standard en os de seiche comme le modèle Beam : C’est un fusil que j’utilise en Corse pour chasser le poisson de taille moyenne comme le corb (plus maintenant), le loup, la dorade, les petits dentis, les sars...... J’ai dans les mains depuis la fin de l’été 2013 un Beam 85 mécanisme inversé qui m’apporte une maniabilité améliorée par rapport à un 85 classique mais surtout une polyvalence incroyable ! J’ai monté ce fusil de toutes les façons possibles et imaginable… je trouve qu’avec un montage simple (sandows de 16 mm circulaire avec sa flèche d’origine de 6 mm ) BEAM 85 reste un super fusil pour pratiquer la pêche a trou sur sars, corbs, chapons ..... l'avantage de ce petit bijou c’est que en lui redonnant sa configuration d’origine (double sandows de 14 mm circulaire) ce fusil devient une vraie arme d’agachon dans une eau sale de méditerranée après un coup de vent pour chasser loups et dorade par exemple .....” Témoignage de A. Piro, Ambassadeur à Antibes : “Pour moi, le BEAM est de tous les TEAK SEA le modèle le plus réussi. Du sar à la Pélamide, sa maniabilité et sa précision permettent tous les coups…Greg (son binôme) ne peut plus s’en passer !”

IKAN
mi-fusil, mi-poisson (mise à jour)

  IKAN signifie poisson en malais/indonésien, car IKAN est svelte, hydrodynamique, se meut dans l’eau de manière totalement fluide, comme un poisson. Et frappe comme un barracuda ! IKAN utilise les dernières innovations aux deux extrêmes de notre gamme, le BEAM et l’AZIMUTH T8, pour créer une arbalète optimisée pour les conditions de chasse européennes les plus exigeantes, en mettant l'accent sur la maniabilité et la visée, caractéristiques clé pour toucher des cibles de taille moyenne, distantes et très mobiles. Avec le meilleur de Teak Sea en termes de robustesse, fiabilité et bien sûr esthétique. A ce stade IKAN est disponible en deux longueurs, IKAN 95 pour l’Atlantique et la méditerranée l’hiver et IKAN 115, pour la méditerranée l’été et les tropiques. Rappelons les caractéristiques clé de l’IKAN : Mécanisme inversé comme sur le BEAM pour raccourcir la longueur hors tout avec un gain de 8cm par rapport à un mécanisme classique. Poignée ambidextre sculptée. Construction en sandwich vertical de 5 planches combinant 3 essences : Du sipo au centre pour la légèreté, du mahogany pour la rigidité, du teck pour l’esthétique. Tête compacte minimisant la trainée latérale mais aussi verticale, en assurant le guidage progressif des sandows vers la zone plate du fût. Forme de fût optimisée pour une maniabilité latérale maximale. Moulinet inox M à axe vertical pour faciliter le maniement latéral, doté d’une capacité de 50m de Dyneema 1,8mm. Set-up recommandé :
  • IKAN 95 : Harpon de 120cm/6.75mm propulsé par deux sandows de 16 ou 17.5mm de diamètre.
  • IKAN 115 : Harpon de 140cm/7.25mm propulsé par deux sandows de 16 ou 17.5mm de diamètre.
Dans les deux cas le harpon dépasse assez peu de la tête, procurant un gain de maniabilité additionnel IKAN 115 est le modèle de référence pour une chasse méditerranéenne exigeante et polyvalente, avec une précision diabolique à 4m et suffisante à 5m de la pointe du fusil. IKAN 95 est une alternative claire à Pal85 pour les chasses dans peu d’eau en Méditerranée ou en Atlantique quand maniabilité et puissance sont requises. Le point clé du développement de l’IKAN est de ne pas s’être contenté de réaliser un fusil plat sur toute sa longueur, qui du point de vue balistique fonctionne bien, mais en revanche offre une prise au courant en tête très importante même pour une longueur réduite comme le 95. C’est pour cela que nous avons mis au point une géométrie de tête originale permettant de conjuguer le meilleur des deux mondes, fusils plats et fusils à fût cylindrique. Les sandows se redressent suffisamment pour conserver les avantages de la visée instinctive offerte par les fusils à fût plat mais suffisamment loin de l’extrémité du fusil pour garder à la tête la maniabilité plus qu’appréciable à la coulée et dans le courant offerte par les têtes cylindriques. De nombreuses séances de tests et un véritable travail d’équipe ont été nécessaires pour parfaire la sensibilité du mécanisme à des niveaux de chargement élevés et perfectionner l’accastillage, éléments clé pour la précision, et ainsi amener le fusil au niveau d’exigence que nous nous étions fixé. IKAN 115 est le modèle de référence pour une chasse méditerranéenne exigeante et polyvalente, avec une précision diabolique à 4m et suffisante à 5m de la pointe du fusil. IKAN 95 est une alternative claire à Pal85 pour les chasses dans peu d’eau en méditerranée ou en atlantique quand maniabilité et puissance sont requises. IKAN est disponible en vente directe auprès de TEAK SEA Ltd et en exclusivité jusqu’au 1er Octobre 2013 Au Vieux Campeur. TEAK SEA remercie tout particulièrement le team technique composé de : Simon Aubry, Guillaume Froment, Etienne Mariani, Vincent Merlette et Jean-Christophe Pinard.
Tags : , , , , , , ,

Olivier Bosc

Jean Paul Lorenzi